Féministe c’est bien mais heureuse avec les hommes, c’est mieux…

Hello les amis…je sais je mérite des fessées ( pas celles dont je parle en illustration hihi) , je vous ai abandonnés par ici. Mais, j’ai une bonne raison. En fait non je n’en ai pas, du moins pas une bonne (c’était juste la flemme) parce que j’écris toujours, mais disons sur d’autres supports. Ceux qui me suivent sur Instagram en savent un rayon. Écrire est une thérapie, parce que j’ai appris qu’avec mes mots, j’arrivais à changer des choses, aussi infimes soient-elles. Alors que ce soit ici ou sur d’autres supports, je vous suis reconnaissante pour votre amour et votre soutien. Ne m’en tenez pas trop rigueur s’il vous plait…

On va papoter entre nous aujourd’hui simplement…je me suis réveillée toute émoustillée par le sujet du féminisme. Oui ce sujet encore et encore, je vous vois déjà rouler les yeux vers le ciel en signe d’exaspération. Mais non, restez ici et lisez jusqu’à la fin, parce que je viens aussi vous faire part de mon exaspération à moi aussi sur ce sujet. La mort collective est mieux n’est-ce pas ? Les hommes c’est bon, vous êtes soulagés ? je ne viens pas vous jeter la pierre (encore) je pense que vous souffrez assez déjà et vous n’osez pas le dire de peur d’être traités d’anti féministe (avouez) !

Maintenant on va aller dans le vif du sujet, je ne vais pas être longue, je veux juste partager mon point de vue à moi sur les tournures que prend le « féminisme » et qui ne nous rend pas service à nous les femmes (du moins, Moi).

Qu’est-ce que le féminisme pour vous ? Pour un dictionnaire que j’ai pris en ligne, c’est une Doctrine qui préconise l’égalité entre l’homme et la femme, et l’extension du rôle de la femme dans la société. Mais le problème est de savoir ce que nous les femmes nous voulons exactement. Aujourd’hui je suis triste de constater qu’un combat pour l’équité dans les droits et pour un meilleur rôle dans la société se soit transformé en guerre, oui en guerre contre les hommes et contre la société. Une discussion avec une amie m’a fait vraiment un tilt dans la tête ; mais je propose d’aller par étape.

fl-feminisme-affiche-rosie-we-can-do-it-nf_0

L’idéal de la « Boss lady » Au nom de ce « féminisme » mal interprété, certaines femmes obligent d’autres femmes à adopter un comportement uniforme. A être toutes des boss lady, à être toutes des femmes « indépendantes » etc… et si une femme ose ne pas VOULOIR ( je dis bien vouloir pas pouvoir) se conformer à cette vision, elle est taguée de non féministe ou de personne qui ne rend pas service à la cause. Je dis non, il est temps que nous les femmes, nous arrêtons de saborder nos navires. Comme Edwige (j’en parlais avec elle) le disait, apprenons à respecter les choix des autres. Il y a des femmes qui n’ont aucune envie d’être des boss lady, elles trouvent leur bonheur dans le fait de faire à manger à leurs hommes, ranger la maison, faire les courses, s’occuper des enfants, d’être des femmes au foyer. Oui elles sont HEUREUSES dedans, sans aucune forme de pression de la part de l’homme je précise. Elles ont choisi elles-mêmes cela, alors de grâce, ça ne fait pas de cette dernière une femme qui tire le combat vers le bas, non. C’est juste une femme qui a trouvé son bonheur, et tant qu’elle n’est pas abusée, forcée, je pense que les « féministes » doivent respecter cela. Le travail des féministes à ce niveau, ou de tout être humain en général qui a envie d’aider son prochain, c’est de dénicher et d’aider plutôt les femmes abusées, les femmes qui aspirent à plus mais qui sont interdites de travail, qui sont sous la pression et la domination d’un homme. Ou aussi de par leur combat, informer juste les femmes qu’elles peuvent faire ci ou ça si elles n’y ont jamais pensé, mais respecter leur choix si ça ne les intéresse pas non plus. Nous n’avons pas les mêmes rêves.

Le romantisme, la galanterie, l’indépendance :

unnamed

Oui je suis féministe, je suis contre le fait qu’on ait pas les mêmes droits en entreprise, contre le fait qu’on tienne des propos avilissants à mon endroit parce que je suis femme. Je suis contre le fait qu’on me traite comme de la merde parce que je suis femme, je suis contre le fait qu’on me croit incapable de diriger parce que je suis femme, je suis contre le fait qu’on me compare aux hommes en disant « tu as laissé une fille te dépasser ? » je suis contre beaucoup de choses, mais pas contre le romantisme, pas contre le fait qu’un homme me tire la chaise pour que je m’assoie. Je ne vais pas demander à un homme s’il me croit faible pour me tenir la porte, je ne vais pas reprocher à un homme qui m’offre de somptueux cadeaux s’il me croit matérialiste non et non ! Parce que pour moi, ce n’est pas ça le féminisme. Les femmes se sont empoisonnées et prises au piège elles-mêmes, et elles n’arrivent pas à trouver le bonheur en couple, juste parce qu’elles n’arrivent pas à faire la part des choses.

L’indépendance de la femme

Vous connaissez la blague qui dit « moi quand je veux demander de l’argent à mon homme et je me rappelle que je suis une femme indépendante avec une mimique triste » ? Oui c’est le résumé de notre combat erroné je pense. Si on encourage les femmes à devenir indépendantes, c’est pour elles-mêmes ce n’est pas CONTRE les hommes. C’est pour qu’elles puissent compléter l’homme au cas où, c’est pour qu’elles puissent être fières d’elles-mêmes et s’assumer avec ou sans un homme, c’est pour rendre fiers leurs parents, c’est pour mille raisons, mais pas CONTRE quelqu’un.

Après il y a de ces femmes malheureusement qui en deviennent aigries (tellement on prend les choses mal et à cœur au lieu d’en discuter) quand on voit les autres heureux en couple quand on leur offre des cadeaux, on reste là à faire genre « non je suis indépendante je refuse qu’on m’achète ». Sister, on n’achète personne. J’ai mon argent, je cherche mon argent, mais monsieur mon homme, j’aime quand tu me donnes de l’argent pour ma coiffure, ma manucure, quand tu m’offres des voyages, des bijoux, et si tu rentres et je t’ai fait à manger, j’ai fait ta lessive, j’ai rangé la maison, ce n’est pas une contrepartie, c’est que c’est juste ma manière à moi de t’aimer aussi, de te le prouver, et c’est que j’aime ça. J’aime ça quand on ne m’oblige pas, quand je le fais de moi-même, et oui quand j’aime je le fais sans pression. Ça fait de moi une non féministe ? ok je prends, je suis heureuse avec point. Respectons cela tant que ça rend la personne heureuse, et que l’homme n’utilise pas cela contre elle. C’est toute ma limite à moi. Peut-être qu’il est temps d’arrêter de voir dans tous les gestes des hommes des insultes, ou du sexisme, parfois ils veulent juste nous traiter comme des fleurs que nous sommes, délicates, savoureuses, aimantes. Parfois ils ont juste envie de nous montrer combien on est belles, combien on mérite tous les bijoux de ce monde, parfois ils ont juste envie de nous faire plaisir. Et vice versa, ils sont fiers de dire cette veste, c’est ma femme qui me l’a offerte… De la même manière que je ramasserai le sac d’une amie qui tombe par terre, de la même manière que je donnerais mon manteau à une personne que j’aime et qui a froid, de la même manière que je préparerais une belle surprise à une amie parce qu’elle est formidable, c’est ainsi que les compliments, l’amour, les cadeaux, les gestes (non déplacés et non consentis mis à part) sont une façon de nous montrer qu’ils tiennent à nous. Donnons-leur un peu le bénéfice du doute mesdames.

Le sexe : Oui on va en parler…Les hommes, ce n’est pas parce qu’on se bat pour l’égalité dans les droits qu’on amène cela dans nos chambres. Les femmes « féministes », excusez-moi, mais en couple, en relation, laissons nos vestes et faisons-nous plaisir. L’image en illustration est assez explicite…on se comprend si vous suivez mon regard… Ça ne diminue en rien le combat pour avoir les mêmes droits que vous mènerez le lendemain dans la rue. Mais comme je le dis, TOUT LE MONDE EST LIBRE. Si tu es « féministe »et tu penses que ce n’est pas bien pour toi de te faire dominer au lit (même si tu en meurs d’envie) ne le fais pas…mais que ta frustration s’arrête à toi. Les autres se sont bien réveillées s’il te plait…

SEXE 1SEXE 2

Et aussi si tu crois fondamentalement que ça ne sert pas la cause, excusez ce débat alors et battez-vous pour ce qui sert la cause (mais sans rien imposer aux autres s’il vous plait).

 

J’ai tellement à dire mais je vais m’arrêter là, ( ajoutez vous avis en commentaires si vous voulez bien) ne cherchons pas à tout prix à vouloir être leur « égal » tandis qu’on a envie au même moment d’être traitées comme des princesses ( ne me dites pas non, ça fait plaisir à tout le monde quand c’est fait respectueusement) , la nature même n’a pas conçu les choses ainsi. Pourquoi on ne peut juste pas vivre en harmonie, dans la communication, lui dire ce qu’on trouve mal, lui expliquer, et vice versa ? Même en famille, on se manque de respect souvent, entre amis, collègues etc…ça arrive partout sans qu’on n’érige ça en problème interplanétaire. Ce qu’on fait, c’est qu’on en discute et on évolue. On peut se battre pour les droits des femmes, dénoncer les propos sexistes, être une femme forte, sans pour autant être malheureuses avec les hommes selon moi, à force de ne plus pouvoir faire la part des choses.

Et vous, vous en pensez quoi ? Être féministe c’est quoi et quelles sont les limites selon vous ?

Ps: Je parle des hommes qui respectent les femmes d’abord en tant qu’être humain comme eux, et ensuite en tant que femme, ne la rabaissant jamais à sa condition quand il s’agit de ses droits, de son intelligence, ou de ses capacités. Tous les autres hommes ( et Dieu sait combien ils sont nombreux aussi), vous allez subir les foudres de nos retours désolée.

Suivre:

Comments

  1. Awili Stéphanie
    février 21, 2020 / 9:21

    Ça ne pouvait pas être mieux dit je crois que très souvent nous nous trompons de combat et je pense que cela est dû à la façon dont certaines femmes perçoivent le féminisme.elles sont constamment dans « l’extrême » le moindre truc les vexe ce n’est pas parce qu’on croit dure comme fer qu’on peut faire mieux que les hommes qu’on doit culpabiliser de se faire chouchouter par ceux ci.certaines de nos super « féministes » abusent et au final elles se retrouvent piéger à force.mercu chérie pour ce super article pour la part féministe ou pas boss lady ou pas mon homme sera toujours au centre de ma vie car j’assume le fait qu’il soit important dans ma vie

    • bkstalks
      février 21, 2020 / 9:25

      Justement , considérer quelqu’un qu’on aime comme le centre de sa vie, le lui montrer en le traitant comme un roi ou reine n’a rien à voir avec le féminisme ou non… c’est juste de l’amour et de la compréhension. Tant que la communication est là, on se blesse, on se rabiboche etc… c’est ça l’essentiel! Inutile de se renfermer à chaque truc au lieu d’en discuter, ou inutile de pousser les bouchons loin. Comme une amie le disait, si tu veux transporter ton homme au dos chaque jour fais le tant que tu es heureuse avec, rien à voir avec le féminisme 🤣! Merci sweetie

  2. Heavenlyjoy
    février 21, 2020 / 9:24

    Je retiens plus ceci: que l’on respecte le choix des autres;et c’est un point très important.Merci pour cet article et je l’ai particulièrement apprécié.Il fallait vraiment que quelqu’un en parle pour que les féministes elles mêmes comprennent mieux le combat qu’elles ont à faire.Une remarque que j’ai souvent fait des posts de la majorité des feministes par ici et là,c’est que elles n’ont pas compris comme tu l’évoques maintenant que chacun a ses choix et l’essentiel est que la personne se sente heureuse là dans et nous inciter tout le monde à l’être.Comme ça ce combat est faussé à la base. On est pas tous appelés a être des lady boss.
    Bon je m’arrête là,c’est ce point qui me préoccupait.Une fois encore merci et beaucoup plus d’inspirations pour les articles avenirs.

  3. Amandine
    février 21, 2020 / 9:24

    Très bon article. Le féminisme ne devrait pas être un combat contre les hommes mais devrait permettre l’épanouissement de la femme pour une meilleure société.

  4. Ami
    février 21, 2020 / 9:31

    Je ne saurais prétendre connaître exactement l’essence du féminisme. Mais je pense comme toi que la femme a besoin d’être respectée et en même temps que l’on prenne soin d’elle. Le respect que revendique le féminisme pour la femme ne doit pas exclure l’attention de son homme.

    • bkstalks
      février 21, 2020 / 9:36

      Jusqu’alors l’essence de ce mouvement meme je ne saurais dire que je le maîtrise parce que c’est vaste et cuisine à plusieurs sauces. Mais comme on dit, nos besoins restent nos besoins, c’est humain c’est naturel et ça ne doit pas nous empêcher de nous faire respecter comme tu dis. Tout être humain a des besoins mais ça n’amoindrit pas l’intensité des combats…

  5. Florent Baka
    février 21, 2020 / 9:38

    Au faite les femmes ont toujours pensé que le féminisme, c’est la guerre contre les hommes et la société. Quand tu demandes à certaines femmes qui se disent “ féministes ”, c’est quoi le féminisme? Elles ont du mal à te donner une définition précise, c’est dommage. Ce combat commence par être exagéré… il faut redéfinir les bases.
    En tout cas je vais partager cet article, il faut que ça rentre dans les oreilles de certaines.

    • bkstalks
      février 21, 2020 / 9:54

      Ah moi je comprends ça d’une manière différente. Je suis chouchoutée parce qu’on m’aime pas parce qu’on me considère comme faible. Quand je chouchoute mes amis c’est par amour aussi. Mais on a tout mélangé et avec les hommes ça devient une guerre même quand ils essaient juste sans mauvaise intention d’être galants, romantiques etc… pauvres de vous parfois

  6. Gloria
    février 21, 2020 / 10:33

    Hmmm…. Je ne comprend pas. Pourquoi certaines femmes pensent qu’être féministe est une guerre contre les hommes. Pour ma part être féministe c’est aller à l’école, faire des études pour devenir ce dont vous rêvez sans barrière ou contrainte lié à votre genre, c’est apprendre un métier même si en général on dit qu’il est destiné aux hommes… C’est être capable de diriger et d’exceller là où on ne vous attend pas, d’être meilleure dans votre domaine peu importe que votre concurent soit un homme ou une femme. C’est pourvoir être financièrement et émotionnellement indépendante. Mais encore cela ne veut pas dire que vous devez saper l’autorité de votre mari parce que madame se suffit, ou refuser des cadeaux de lui parce que vous pouvez vous les offrir, ou même qu’il vous défende parce que vous pouvez le faire vous même. Recevoir des cadeaux ou l’attention de votre homme ou lui couper les ongles par exemple ou lui laver ses sous vêtements n’enlève en rien votre féminisme tant que ce n’est pas à contre cœur. Se frayer un chemin, se battre pour gagner sa place dans la société n’a rien avoir avec votre comportement en couple. Aller au combat contre votre propre conjoint ne vous rend pas plus féministe. Alors essayons de faire la part des choses. Et. Pour celle qui ont choisi d’être femme au foyer et qui en sont ravis jpenx k c’est leur choix il faut le respecter et non le critiquer. Je suis tellement enjaillé par le thème que je parle de trop😂 reine chérie merci pour ce thème réfléchi et enrichissant j’espère que cela va travailler un peu certaines de nos sœurs 🙃

    • bkstalks
      février 21, 2020 / 10:37

      You said it all, give me five 👋! Être féministe et frustrée ou malheureuse avec les hommes… je ne vote pas pour! Que chacun trouve le juste milieu, notre indépendance n’est as contre les hommes, c’est pour nous simplement. Le reste suit son cours … thanks chérie

  7. février 21, 2020 / 11:08

    Magnifique article. Être féministe doit nous rendre libre de nas actes et qu’on se sente à l’aise avec nous et nos propres désirs. Merci pour ces mots👏👏👏

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 11:54

      You are welcome sister !

  8. février 21, 2020 / 12:09

    C’est clair et limpide comme l’eau de roche. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Merci pour l’article

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 11:55

      Il était temps de casser l’abcès vraiment… Gracias miss ❤️

  9. février 21, 2020 / 12:17

    En une phrase, Être Féministe c’est pas un Challenge avec les hommes mais c’est s’engager pour son propre épanouissement et venir en aide à celles qui en ont besoin…sinon à la fin , l’homme reste l’homme.

    Cet article doit vraiment cogner la porte de plusieurs soeurs , parceque làlà, certaines sont devenues très insupportables et surtout impolies dans leurs foyers, elles ont mélangés la pâte et la salade dans cette histoire de Féminisme….Merci miss Bk

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 11:56

      Ah impolitesse donne agban agbodji haha après elles sont aigries ! Tu m’as tuée (que mélangent pâte et salade)

  10. AKAMA Ezian Akouvi clarisse
    février 21, 2020 / 6:13

    Le féminisme ,c’est la valorisation de soi même et de l’homme qui se trouve à nos côtés et non un’ challenge. Merci pour l’article😘

    • Sylvestre
      février 22, 2020 / 2:34

      Parfaitement d’accord avec vous. Et franchement que chacun respecte le choix de l’autre et surtout nous les femmes arrêtons de vouloir à tout prix ce que l’autre a, nous ne sommes pas identiques sinon nous aurons tous les mêmes ADN, même histoire, même balafre, même parcours. Il ne coûte rien d’apprécier ce que l’autre fait si l’on ne le peut pas qu’on fasse économie de salive aux autres.
      Etre féministe pour moi c’est être également un modèle de choix, allez y comprendre quelque chose de nos jours…
      Bonne nuit tooooooo

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 11:57

      Merci plutôt à vous ! À bientôt pour de nouveaux articles !

  11. Bobo
    février 21, 2020 / 8:34

    Belle réflexion .
    Au finish ce qui compte est d être heureuse à sa façon sans forcément avoir égard à une doctrine  » féministe  » dont certaines s approprient malencontreusement
    La définition du contenu et à les imposer aux autres.
    Y-a pas plus féministe en réalité qu une femme heureuse avec son homme et pleinement épanouis.
    Jajouterai que chacun doit concevoir son féminisme selon sa pleine culture et conception sans être prosélytiste.
    Bravo encore ma chère pour ta réflexion qui enchante

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 11:58

      Le bonheur se construit et c’est à nous d’y arriver ! Merci

  12. Leila Ayeva
    février 22, 2020 / 5:34

    Excellente réflexion, féministe oui,mais épanouie d’abord

  13. Abiré PADAMAELI
    février 22, 2020 / 10:07

    Ma PS adorée !!! D’abord beaucoup s’y mettent sans même comprendre le sens du mot « féminisme ». Ensuite certaines personnes sont toujours dans le suivisme et se trompent souvent de combat. Être féministe n’implique en rien une guerre contre les hommes. Féministe ? Oui. Se battre pour avoir une place dans la société ? D’accord. Mais quel rapport avec notre vie de couple ? « je ne vois pas le rapport » 😁😁. Moi je prends du plaisir à faire la pédicure à mon homme, cela ne change rien à ma personnalité. Abi chérie, merci pour cet article, j’espère qu’il va éclairer nos sœurs ki n’arrivent toujours pas à faire la part des choses, Il va sans doute sauver des couples. Que Dieu t’accorde toujours cette inspiration dans le choix de tes thèmes.❤️RDV où tu sais 💪

    • bkstalks
      février 23, 2020 / 12:00

      Merci sister ❤️

  14. Diane LOKOU
    février 26, 2020 / 10:20

    Le terme Féministe pour moi , c’est tellement abstrait , difficile de délier le vrai du faux. Pour moi la question de la dualité entre l’homme et la femme est un faux débat. De plus on devrait penser à abandonner progressivement ce débat et travailler objectivement sur les questions de parité entre l’homme et la femme.
    Oh mon Dieu, il ne faut pas vous priver des bisous mesdames, tout est pour notre équilibre en tant qu’humains( ou pas hein, hihihi m’écorchez pas please) .

    Trouver son équilibre en tant que femme, pour être heureuse , voilà le challenge qui mérite vraiment des combats, en tant que femme, c’est un point de vue.
    Merci Reine, pour le choix porté sur cette thématique, audacieuse et pleine d’enseignements.

    Bisous miss

    • bkstalks
      février 28, 2020 / 8:12

      Merci chérie pour tes mots. C’est exactement cela une question d’équilibre et chacun doit trouver le sien !

  15. février 29, 2020 / 6:54

    et picétout!! laissez les gens vivre leurs vies en paix!

    • bkstalks
      février 29, 2020 / 9:32

      Tant qu’ils sont heureux avec, on ne peut qu’accepter même si ça ne correspond pas à notre vision à nous ou réalité 🙏🏻

Laisser un commentaire